VisionatureVisionature
fr
de
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
 
Qui sommes-nous ?
 
Nos partenaires
 
SIGFA
Consulter
  Les observations
    - 
Les 3 derniers jours
    - 
Les 7 derniers jours
     Cartes en temps réel
       - 
Tarente de Maurétanie 15-20
       - 
Escargot petit-gris 16-17
       - 
Ascalaphe soufré 17-18
       - 
Grosbec casse-noyaux 2017
       - 
Alyte accoucheur 16-17
       - 
Léiothrix jaune 07-17
       - 
Loutre d'Europe 14-17
       - 
Cistude d'Europe 07-20
       - 
Corbeau freux 2017
       - 
Raton laveur 11-17
       - 
Fauvette mélanocéphale 2017
       - 
Élanion blanc 2017
       - 
Grue cendrée 2017
       - 
Perruche à collier 16-17
       - 
Loir gris 15-17
 - 
La galerie
  Revues naturalistes
    - 
Faune-Aquitaine Publication
    - 
Le Courbageot
Information
 - 
Toutes les actus
  Aide
    - 
Manuel d'utilisation
    - 
Référentiels espèces et fiches techniques
    - 
Code d'usage
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
La Foire Aux Questions
    - 
Validation des données
 - 
Comité d'Homologation Aquitain
  Statistiques d'utilisation
Atlas, enquêtes et suivis
 - 
Cartes dynamiques des Oiseaux Nicheurs d'Aquitaine
 - 
Cartes dynamiques de la faune d'Aquitaine
 - 
Atlas des mammifères sauvages d'Aquitaine
 - 
Synthèses locales
 - 
Migration
 - 
Observatoire rapaces
 - 
WetLands International
 - 
VigieNature - protocole STOC
 - 
VigieNature - protocole STERF
Quelques liens


Toutes les actus
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 688
 
lundi 30 octobre 2017
avinews
Oiseaux
Projet Lindus-2 : revivez les moments forts de la saison !
posté par Mathieu Sannier
 
vendredi 20 octobre 2017
technews
Bivalves
Wanted: la Mulette landaise
posté par Laurent Couzi
 
lundi 25 septembre 2017
technews
CiTIQUE, un projet de sciences participatives pour mieux comprendre et prévenir les maladies transmises par les tiques
posté par Olivier Le Gall
 
mardi 19 septembre 2017
technews
Papillons de jour
Wanted: L'hespérie de l'alcée
posté par Mathieu Sannier
 
lundi 18 septembre 2017
avinews
Papillons de jour
Petit mais costaud!
posté par Olivier Le Gall
 
vendredi 15 septembre 2017
avinews
Oiseaux
EuroBirdWatch 2017
posté par Laurent Couzi
 
vendredi 8 septembre 2017
avinews
Oiseaux
Étude de la migration des passereaux sur le Domaine de Certes-Graveyron
posté par Mathieu Sannier
 
mercredi 6 septembre 2017
avinews
Oiseaux
Sortie ornitho en mer dans le golfe de Gascogne
posté par Mathieu Sannier
 
vendredi 25 août 2017
avinews
Oiseaux
Projet Lindus-2 : Une grande diversité d'oiseaux migrateurs arrive à Organbidexka !

Le premier mois de cette 39ème année de suivi de la migration des oiseaux au col d'Organbidexka aura fait passer les observateurs par tous les états !La météo capricieuse n'a pas facilité l'observation pendant un tiers du temps. Pourtant, celle-ci a probablement contribué à la formidable journée du 7 août. Mais revenons aux premiers jours de la saison.

La brume épaisse qui bloquait le passage des migrateurs les plus précoces s'est levée le premier jour du comptage. Les observateurs ont alors pu recenser un passage particulièrement important pour ces dates : plus de 3 000 milans noirs avaient déjà franchi le col à la fin du troisième jour de suivi.

Fin juillet, différentes espèces sont venues progressivement enrichir la diversité observée depuis le col : notamment les premières bondrées et premières cigognes (blanches et noires), ainsi que quelques busards des roseaux. C'est également le moment pour le Martinet noir de redescendre en Afrique sub-saharienne, offrant parfois le spectacle impressionnant de dizaines de milliers d'oiseaux traversant la sphère d'observation dans la journée... Dans ce flux continu, peuvent parfois se glisser quelques martinets à ventre blanc, détectables par l'observateur averti.

Avec le mois d'août arrive l'excitation due à l'imminence du pic de passage du Milan noir, rapace le plus abondant sur le site.Le 2 août, un premier passage de plus de 6 600 milans a mis les observateurs dans les starting-blocks mais la météo les a bien vite refroidis... Heureusement, la migration réserve des surprises d'un autre genre pour faire patienter salariés et écovolontaires : le 3 août voit le passage d'un Faucon d’Éléonore au-dessus d'une superbe mer de nuage ainsi que la découverte d'un jeune Rollier d'Europe chassant devant le point d'observation. Cet individu (appartenant à une espèce strictement méditerranéenne en Europe de l'Ouest) semble à son aise au Pays basque, puisqu'il est encore présent en ce moment même (20 août) ! Sur Organbidexka, il s'agit de la troisième observation de ce magnifique oiseau en 39 années de suivi.

Le 7 août, le ciel se dégage enfin. Une question hante alors tous les observateurs présents : les milans sont-ils passés par d'autres cols entre temps ou ont-ils attendu "sagement" dans la plaine ?Il faudra patienter jusqu'à 10h30 pour voir apparaître les premiers indices. Ils prennent vite la forme de nuages, s'attachant à gravir la chaîne pyrénéenne à l'aide des premières ascendances thermiques. La brume a englouti le col bien avant la fin de la journée mais peu importe, le total tombe : près de 14 000 milans noirs sont passés en 4 heures environ, du jamais vu en France jusqu'alors ! Un spectacle intense qui restera gravé dans la mémoire de toutes les personnes présentes sur le col ce jour-là : ornithologues responsables du suivi, écovolontaires, amateurs de passage ou promeneurs.

Revivez ce moment inoubliable en vidéo !

Remis de leurs émotions, les observateurs ont également vu migrer les premiers busards cendrés, circaètes Jean-le-Blanc, aigles bottés et balbuzards pêcheurs, ainsi que davantage de cigognes blanches et noires que les semaines précédentes.

Les passereaux migrateurs commencent à peupler les hêtres qui bordent le col, à l'image de ces belles quantités de gobemouches (noirs et gris) ainsi que quelques pouillots fitis déjà redescendus de la taïga scandinave. Le détail des oiseaux migrateurs recensés, mis à jour quotidiennement, est consultable sur le site www.migraction.net

Devenez écovolontaire !

Venir à Organbidexka, c'est aussi pouvoir observer les richesses biologiques locales, parmi lesquelles figurent les vautours (Vautour fauve, Vautour percnoptère et Gypaète barbu), l'Aigle royal, le Calotriton des Pyrénées (amphibien endémique) mais également la Rosalie des Alpes (longicorne menacé et protégé). Sans parler des paysages incomparables. Alors venez rejoindre l'équipe des compteurs d'oiseaux migrateurs, que ce soit pour une journée ou pour plusieurs semaines. À leurs côtés, vous apprendrez à repérer et à identifier les oiseaux migrateurs, vous découvrirez le phénomène migratoire et transmettrez vos connaissances aux visiteurs de tous âges. 

Consultez sans plus attendre le Guide de l'écovolontaire.

Plus d'informations : 

Suivez le quoditidien des obsevateurs sur la page Facebook Observatoire de la Migration en Aquitaine LPO

Consulter le LPO Info Spécial Migration 2016

Le site web du programme

Le portail web de l’opération

 Pour plus d'informations sur le suivi et le programme Lindus-2, contactez Jean-Paul Urcun à l'adresse  jeanpaulurcun.lpo@neuf.fr

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide se centre sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

posté par Mathieu Sannier
 
mardi 8 août 2017
technews
Bivalves
Qui a vu la Grande Mulette ?
posté par Frédéric Dupuy
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 688

www.faune-aquitaine.org est un site participatif proposé par la LPO-Aquitaine (433 chemin de Leysotte, F-33140 Villenave d'Ornon, 44°47'11"N 0°34'46"W) Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017