VisionatureVisionature
fr
de
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
 
Qui sommes-nous ?
 
Nos partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 3 derniers jours
    - 
Les 7 derniers jours
     Cartes en temps réel
       - 
Goéland pontique 19-20
       - 
Pinson du Nord 2019
       - 
Grue cendrée 2019
       - 
Goéland cantabrique 2019
       - 
Bergeronnette de Yarrell 2019
       - 
Merle noir 2019
       - 
Tarin des aulnes 19-20
       - 
Étourneau sansonnet 19-20
 - 
La galerie
  Revues naturalistes
    - 
Faune-Aquitaine Publication
    - 
Le Courbageot
Information
 - 
Toutes les actus
  Aide
    - 
Manuel d'utilisation
    - 
Référentiels espèces et fiches techniques
    - 
Code d'usage
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
La Foire Aux Questions
    - 
Validation des données
 - 
Comité d'Homologation Aquitain
  Statistiques d'utilisation
Atlas, enquêtes et suivis
 - 
Cartes dynamiques des Oiseaux Nicheurs d'Aquitaine
 - 
Cartes dynamiques de la faune d'Aquitaine
 - 
Atlas des mammifères sauvages d'Aquitaine
 - 
Synthèses locales
 - 
Migration
 - 
Observatoire rapaces
 - 
WetLands International
 - 
VigieNature - protocole STOC
 - 
VigieNature - protocole STERF
Quelques liens


Toutes les actus
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 787
 
jeudi 12 décembre 2019
avinews
Oiseaux
Milan royal : comptage international

Comptage international des dortoirs

Le comptage international des dortoirs de Milans royaux aura lieu les 4 et 5 janvier 2020.

Comme chaque hiver, nous comptons sur votre participation active, y compris dans les départements où l’hivernage est mal connu et/ou limité à quelques individus isolés. Nous vous invitons bien évidemment à saisir toutes vos observations sur l'application mobile NaturaList, sur Faune-France ou sur faune-aquitaine. Pour les données d’oiseaux dénombrés en dortoir (à la tombée de la nuit), merci de cocher la case « Dortoir ».

Vous pouvez par ailleurs consulter les bilans européens des comptages 2018 et 2019 via ce lien.

Contact: rapaces@lpo.fr

Un petit point sur la mortalité du Milan royal

L'année 2019 a été la plus noire depuis la mise en place d’un suivi mortalité Milan royal. A ce jour, 65 cadavres ont été recensés, dont 16 individus balisés provenant de pays étrangers. Merci à tous pour votre mobilisation et votre réactivité dans les recherches de cadavres. Je vous rappelle que le Milan royal bénéficie d’une veille mortalité si bien que tout cadavre fait l’objet d’une autopsie et d’analyses toxicologiques prises en charge par la LPO, afin que la cause de mortalité soit identifiée et que des procédures judiciaires soient engagées si nécessaire. En cas de découverte, merci de contacter Fabienne David, coordinatrice du projet et de renseigner votre observation sur Faune-France ou le Faune local concerné en remplissant le module "mortalité".

Milan royal - Jean-Valentin DourtheJ-V Dourthe

posté par Mathieu Sannier
 
vendredi 6 décembre 2019
avinews
Oiseaux
En avant pour la 5ème édition du SHOC !

Le Suivi Hivernal des Oiseaux Communs aspire à mieux connaître l’état de santé des populations d’oiseaux communs et leur écologie pendant la période hivernale.

Depuis son lancement en 2014, l’engouement pour le SHOC se confirme. Au cours de l’hiver 2018-19,  267 observateurs ont observés 201.610 oiseaux sur les 306 carrés suivis !

Vos efforts et votre persévérance sur le terrain commencent à payer ! Il est désormais possible de calculer les premières tendances. Sur les 87 espèces étudiées, 13 montrent une tendance significative à l’augmentation et 12 au déclin (critères EBCC). Pour 62 espèces, les tendances restent incertaines.  

Ces premières tendances hivernales s’accordent avec celles issues du STOC pour la majorité des espèces. Les deux observatoires montrent un déclin pour le Troglodyte mignon, l’Alouette des champs et le Corbeau freux. De même, l’augmentation des populations nicheuses de Pic épeiche et de Pigeon ramier s’accompagne de tendances hivernales positives. Mais nous n'en sommes qu’au tout début des analyses. Chaque nouvelle campagne de suivi nous permet d’étudier un peu plus finement les dynamiques des populations d’oiseaux communs et leurs comportements, mouvements ou encore leur répartition.

Démarrez votre comptage SHOC

Shoc-k-eurs, Shoc-k-euses,comme chaque année, 2 passages sont à réaliser sur vos carrés (1 en décembre et 1 en janvier) avec un intervalle de 2 semaines minimum. Pour mémoire, il est important de réaliser vos comptages à la même date chaque hiver (+/- 3 jours), entre 8h00 et 13h00 et en l’absence de vent fort et/ou de forte pluie. 

Vous pourrez saisir vos données sur le module SHOC deFaune-France ou de votre Faune local.

Vous participez déjà au STOC ? Profitez-en pour vous mettre au SHOC et aller voir ce qu’il se passe sur votre carré en hiver… Bons comptages à tous et toutes !

Pour consulter le bilan 2014-2019, cliquez << ici >>

Pour en savoir plus, cliquez << ici >>

posté par Mathieu Sannier
 
mardi 3 décembre 2019
avinews
Oiseaux
Défi-Nature de décembre: le Merle noir!

Objectif: obtenir la carte la plus complète possible du Merle noir, avec le plus de précisions!

Ce défi court jusqu'au 31 décembre à minuit!

<<Défi-nature de décembre>>

posté par Mathieu Sannier
 
vendredi 29 novembre 2019
avinews
Oiseaux
Réunion plénière du Comité d'Homologation Aquitaine

Découvrez les mises à jour de la liste des espèces soumises à homologation dans votre région et les autres news du CHA!

<<Mises à jour>>

<<Qu'est-ce que le CHA?>>

posté par Mathieu Sannier
 
jeudi 21 novembre 2019
avinews
Oiseaux
Publication Faune-Aquitaine: Le goéland Pontique en Aquitaine, bilan et critères de détermination

Qui n'a jamais rêvé d'identifier facilement les goélands pontiques venant passer l'hiver sous nos latitudes?

Bon, même si ce n'est toujours pas possible ''facilement'' parce que les goélands restent un groupe compliqué, voici une publication bienvenue qui vous donnera une foule d'indices pour détecter cette espèce et âger les individus observés. Il n'y a

Un grand merci à Sophie D-P pour cet excellent travail, et bonnes obs à toutes et à tous!

Publication FA: Le Goéland pontique (Larus cachinnans) en Aquitaine : bilan et critères d’identification

posté par Mathieu Sannier
 
jeudi 14 novembre 2019
avinews
Oiseaux
Nouveau: Prochaine sortie en mer le 18 janvier 2020

Le coeur de l'hiver est très apprécié par les ornithologues pour aller sur la côte. Pourquoi pas la pleine mer?

Pour 2020, la LPO vous propose de tester une sortie en mer le 18 janvier au départ de St-Jean-de-Luz.

Ce sera l'occasion de rechercher les alcidés, plongeons, laridés, anatidés et autres surprises... aucune sortie n'est jamais la même!

Tarif 60€/ad; 40€/-15ans

Renseignements et inscriptions auprès de mathieu.sannier@lpo.fr

ou directement <<ici>>

posté par Mathieu Sannier
 
samedi 9 novembre 2019
technews
Amphibiens
Rainette ibérique ou rainette verte?

Vous qui avez déjà saisi des observations de ces amphibiens, cette news est pour vous!

La Rainette ibérique a été décrite en 2013. Ainsi toutes les données de l'espèce avant cette année ont été saisies sous le nom de Rainette verte.

Afin d'améliorer la qualité des données de Faune-Aquitaine, nous vous invitons à rechercher toutes vos données de rainette verte grace à ''toutes les données'' (c'est juste à gauche sous l'onglet ''consulter''), puis ''modifier la recherche'' afin de corriger vos données.

Ainsi TOUTES les rainettes vertes du Plateau landais (Gironde, Landes, Ouest du Lot-et-Garonne) et des Pyrénées-Atlantiques sont en fait des rainettes ibériques.

En cas de besoin d'aide, demandez-nous: mathieu.sannier@lpo.fr

posté par Mathieu Sannier
 
vendredi 1 novembre 2019
avinews
Oiseaux
Défi-Nature de Novembre: la Bergeronnette de Yarrell

Et c'est partit pour le 3ème Défi-Nature:

Avec l'arrivée progressive de l'hiver, nous vous invitons à vous pencher sur les nombreuses bergeronnettes grises qui affluent. Parmi elles, la sous-espèce Yarrelli se cache peut-être!

Alors faut-il saisir la B. grise, la B. de Yarrell, ou bien le complexe B. grise/B. de Yarrell?

C'est ici: Défi-Nature: la Bergeronnette de Yarrell

Et bonnes obs,

posté par Mathieu Sannier
 
jeudi 24 octobre 2019
avinews
Oiseaux
STOC : deux tendances pour les oiseaux communs

Le STOC, c'est quoi ?

Coordonné depuis 2001 par le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN), et désormais co-animé par le Muséum et la LPO, le programme de suivi des oiseaux communs (STOC) s'appuie sur la contribution d'un réseau de plusieurs centaines d'ornithologues. Chaque année, aux mêmes dates, bénévoles et professionnels effectuent des relevés sur des points fixes, qui permettent d'inventorier et de quantifier les populations d'oiseaux. Grace à cette implication et cette ténacité, des milliers de données standardisées sont collectées chaque année. Félicitations à tous les contributeurs qui contribuent efficacement à un des plus pertinent suivi à long terme de la biodiversité !

L'évolution des populations d'oiseaux comme indicateurs de la qualité de l'environnement

L'analyse de ces données permet d'évaluer l'évolution des populations d'oiseaux, par espèce ou par groupes d'espèces. Cet élément de connaissance est décisif et st par exemple nécessaire à l'établissement des listes rouges d'espèces menacées. Les tendances relatives aux oiseaux des milieux agricoles, bâtis, forestiers constituent par exemple un indicateurs structurel que l'Etat français doit fournir à l'Union européenne pour contribuer à l'évaluation de l'impact des politiques publiques.

Les oiseaux communs se portent mieux dans les réserves naturelles

Une récente étude, menée par Adrien Gellé, en Master 2 de l'Université de la Sorbonne et encadré par l'équipe du MNHN, s'intéresse aux tendances comparées des oiseaux communs dans et hors des réserves naturelles.

Sur les 56 espèces communes présentant des tendances statistiquement fiables en réserve naturelle, l’étude a mis en évidence un « effet réserve » significatif, les populations de ces espèces se portant mieux dans ces espaces protégés qu’en dehors.

Les espèces forestières ont par exemple augmenté de 47,8 % dans les réserves naturelles  (-1,2 % hors réserves naturelles). Les oiseaux des milieux agricoles connaissent un léger déclin dans les réserves naturelles (-5,7%), alors que la situation est préoccupante ailleurs (-32,3%).

De quoi se réjouir ?

Cette étude démontre que la protection et la gestion des milieux naturels sont utiles et efficaces pour les espèces rares et menacées, mais aussi pour les populations d’espèces dites communes ou détectables. Le travail et l'engagement des gestionnaires d'espaces protégés est donc à saluer et à encourager vigoureusement.

Hélas, les réserves naturelles sont de bien petits îlots de biodiversité dans notre paysage national. Dans un contexte de dégradation général, elles demeurent très attractives pour des oiseaux, qui globalement disparaissent autour. Dans l'état actuel, elles ne suffiront malheureusement pas permettre de sauvegarder les populations d'espèces dispersées (non coloniales). Un changement radical des pratiques agricoles et de notre mode d'occupation du sol est incontournable.

Pour en savoir plus :

Communiqué de presse du Muséum d'Histoire Naturelle

Communiqué de presse de Réserves Naturelles de France

Interview d'Adrien Gellé, l'auteur de l'étude

Description du programme STOC sur Faune-France

posté par Mathieu Sannier
 
mardi 1 octobre 2019
technews
Mammifères
Défi-Nature d'octobre: les traces de blaireaux

Après le Graphosome d'Italie (que vous pouvez continuer à saisir naturellement!), l'équipe vous propose de rechercher les traces de blaireau, et d'apprendre à saisir proprement ce type d'observation sur Faune-Aquitaine et NaturaList.

Ca se passe <<ici>>,

Bonnes obs,

posté par Mathieu Sannier
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 787

www.faune-aquitaine.org est un site participatif proposé par la LPO-Aquitaine (433 chemin de Leysotte, F-33140 Villenave d'Ornon, 44°47'11"N 0°34'46"W) Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019