VisionatureVisionature
fr
de
en
es
nl
 Visiteur Anonyme 
Accueil
 
Qui sommes-nous ?
 
Nos partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 3 derniers jours
    - 
Les 7 derniers jours
     Cartes en temps réel
       - 
Goéland pontique 19-20
       - 
Pinson du Nord 2019
       - 
Grue cendrée 2019
       - 
Goéland cantabrique 2019
       - 
Bergeronnette de Yarrell 2019
       - 
Merle noir 2019
       - 
Tarin des aulnes 19-20
       - 
Étourneau sansonnet 19-20
 - 
La galerie
  Revues naturalistes
    - 
Faune-Aquitaine Publication
    - 
Le Courbageot
Information
 - 
Toutes les actus
  Aide
    - 
Manuel d'utilisation
    - 
Référentiels espèces et fiches techniques
    - 
Code d'usage
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
La Foire Aux Questions
    - 
Validation des données
 - 
Comité d'Homologation Aquitain
  Statistiques d'utilisation
Atlas, enquêtes et suivis
 - 
Cartes dynamiques des Oiseaux Nicheurs d'Aquitaine
 - 
Cartes dynamiques de la faune d'Aquitaine
 - 
Atlas des mammifères sauvages d'Aquitaine
 - 
Synthèses locales
 - 
Migration
 - 
Observatoire rapaces
 - 
WetLands International
 - 
VigieNature - protocole STOC
 - 
VigieNature - protocole STERF
Quelques liens


Toutes les actus
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 787
 
dimanche 15 septembre 2019
technews
Mammifères
Conférence débat - Le retour du loup en Dordogne

La SEPANSO propose une conférence débat sur le retour du loup en Dordogne,

RDV à Lalinde le 20 septembre à 20h30 - Salle Jacques Brel

Entrée gratuite (urne)

posté par Mathieu Sannier
 
vendredi 6 septembre 2019
technews
Punaises
Naturalistes amateurs ou confirmés, participez au Défi Nature Faune-Aquitaine!

Profitons de la rentrée pour se lancer des défis nature!

Régulièrement, nous tacherons de vous proposer de petits défis à réaliser collectivement. Nous les avons réfléchis pour qu'ils répondent à 3 grands objectifs:

- Améliorer la connaissance naturaliste, bien sûr,

- Faire découvrir des espèces variées et ainsi faire progresser le réseau naturaliste,

- Amener les contributeurs à mieux utiliser tout le potentiel de l'outil faune-aquitaine,

Ce mois-ci, nous vous proposons donc de découvrir une punaise facile à repérer et pouvant être trouvée partout dans la région: la Punaise arlequin (Graphosoma italicum). Et qui sait, pourquoi pas trouver une nouvelle espèce de Graphosome dans la région?

Pour découvrir le défi du mois de septembre, c'est ici:

Défi Nature: Le Graphosome d'Italie

L'espèce est maintenant ouverte à la saisie dans l'onglet des punaises.

posté par Mathieu Sannier
 
jeudi 29 août 2019
avinews
Oiseaux
Chasse au Courlis cendré : le Conseil d'Etat s'y oppose

Ignorant le mauvais état de conservation du Courlis cendré, l’opposition d’une large majorité de citoyens, l’avis négatif des experts scientifiques du Comité d’Experts sur la gestion Adaptative (CEGA) et les engagements internationaux de la France, la ministre Elizabeth Borne avait autorisé, par un arrêté signé le 31 juillet 2019, la chasse de 6 000 Courlis cendrés.

Saisi en urgence par la LPO, le Conseil d’Etat vient de suspendre l’arrêté ministériel autorisant la chasse du Courlis cendré, comme il il l’avait fait au sujet de la prolongation de la chasse aux oies migratrices en février dernier !

Le projet soumis à consultation publique avait recueilli plus de 8 000 observations du public, dont 62% d’avis défavorables malgré la mobilisation des chasseurs. Non seulement le gouvernement n’en a pas tenu compte, mais l’arrêté signé est beaucoup plus permissif que le texte initial, qui imposait le tir à poste fixe et l’analyse par l’ONCFS  d’une aile prélevée sur chacun des 6 000 Courlis abattus. Dans sa version finale, il autorise ainsi tous les modes de chasse tandis que l’échantillonnage est réduit à 10% des ailes, tout en étant cette fois confié aux techniciens des fédérations départementales de chasseurs !

Engagée au sein de l'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie, la France était censée suspendre la chasse de cette espèce dans l’attente de la mise en place d’une réelle gestion adaptative des prélèvements. Durant ces dernières années, elle avait contourné cette obligation en instituant un moratoire de chasse excluant le domaine public maritime, là où se concentrent justement les populations de Courlis.

Quand le CEGA a recommandé de stopper sans plus tarder les prélèvements de Courlis cendrés (avis du 13/05/2019), on aurait pu croire que la France allait enfin se mettre en conformité avec ses obligations internationales. C’était sans compter sur l’efficacité du lobbying cynégétique au plus haut sommet de l’Etat. La LPO a donc attaqué l’arrêté moratoire autorisant la chasse du Courlis dès sa publication et pour espérer une décision efficace, a également engagé un référé-suspension dans l’urgence puisque sa chasse était ouverte depuis le 1er samedi d’août.

L’arrêté litigieux n’a pas été considéré par le Conseil d‘Etat comme conforme à une gestion « adaptative ». La plus haute juridiction française a demandé que les prélèvements de Courlis cendrés ne dépassent pas le nombre de… zéro !

Par ailleurs, la Tourterelle des bois fournit un autre exemple consternant du non respect de la biodiversité : la Ministre en charge de l’Ecologie s'apprête à prendre un arrêté pour autoriser le tir de 30 000 individus, alors que l’espèce est menacée d’extinction au niveau mondial !

En réalité, sur un total de 64 espèces d’oiseaux aujourd’hui chassées en France (un record en Europe), 20 sont en mauvais état de conservation et inscrites sur les listes rouges de l’UICN. Le 25 juillet dernier, suite à une plainte de la LPO, la Commission européenne a d’ailleurs mis en demeure la France pour manquement à ses obligations de protection des espèces menacées. Sont particulièrement visés la chasse des oiseaux migrateurs, d’espèces en mauvais état de conservation et le piégeage indifférencié sous prétexte de tradition.

Légende de la photo : Le Courlis cendré, menacé, niche dans les zones humides et les prairies naturelles. Il hiverne essentiellement le long des côtes, dans les vastes baies limoneuses. @ Saxifraga-Piet Munsterman.

posté par Mathieu Sannier
 
dimanche 11 août 2019
technews
Orthoptères
Wanted sur la côte basque: Pseudomogoplistes sp.

Suite à la découverte d'un Pseudomogoplistes sp. au pays basque sud, sur la localité d'Igeldo, juste après Donostia/Saint-Sébastien, nous vous invitons à rechercher l'espèce sur la côte basque française sur les profils côtiers favorables, constitués de gros/très gros galets.

Il s'agit vraisemblablement de P. vicentae et ce serait a priori la deuxième mention pour l'Espagne. L'espèce est aussi connue au Portugal et en Bretagne, cette observation constitue donc un point "intermédiaire" qui justifie de rechercher l'espèce

Nous remercions Laurent Pelozuelo, président de l'OPIE-MP, pour la transmission de l'information et la photo jointe!

posté par Mathieu Sannier
 
mardi 2 juillet 2019
avinews
Oiseaux
Collecter des données, oui mais pourquoi?

Depuis l'inauguration de Faune-Aquitaine en 2008, plus de 5 millions de données ont été collectées.

Elles rejoignent Faune-France depuis sa création il y a 2 ans, qui a depuis collecté plus de 20 millions de données par un réseau de 36 625 observateurs, contribuant à Faune-France, l'application mobile NaturaList, Oiseaux des jardins et les portails locaux partenaires (le réseau des Faunes).

Ces données sont utilisées quotidiennement par les associations de protection de la nature dans le cadre de leurs activités et contribuent aux grands inventaires européens, nationaux et locaux, ainsi qu'en soutien aux politiques publiques de connaissance et de protection de la biodiversité. Retrouvez un échantillon des projets concernés <<ici>>

posté par Mathieu Sannier
 
mardi 25 juin 2019
technews
Papillons de jour
Atlas des Rhopalocères d'Aquitaine - Prenez des photos!

Dans le cadre de la rédaction de l'atlas des Rhopalocères et zygènes d'Aquitaine, nous sommes à la recherche de photographies qui pourront venir l'illustrer.

Pensez à faire des photos de vos observations et à les publier avec vos données, notamment concernant la liste des espèces ci-dessous.

Le comité de rédaction pourra ainsi revenir vers vous lors de la sélection des photos.attention, la liste concerne surtout des espèces discrètes ou difficiles d'observation, et il importe qu'elles aient été prises sur le territoire aquitain! Alors tous à vos appareils photo!

1.      Hespérie du faux-buis (Pyrgus alveus)

2.      Hespérie des Potentilles (Pyrgus armoricanus)

3.      Hespérie du Carthame (Pyrgus carthami)

4.      Hespérie des Cirses (Pyrgus cirsii)

5.      Hespérie de l’Ormière (Pyrgus malvae)

6.      Voilier blanc (Iphiclides feisthamelii)

7.      Piéride de Réal  (Leptidea reali)

8.      Piéride des Biscutelles (Euchloe crameri)

9.      Piéride du Simplon (Euchloe simplonia)

10.   Piéride du Vélar (Pontia callidice)

11.   Azuré des Soldanelles (Agriades glandon)

12.   Azuré de l'Androsace (Agriades pyrenaicus)

13.   Argus andalou   (Aricia montensis)

14.   Argus de la Sanguinaire  (Eumedonia eumedon)

15.   Cuivré écarlate  (Lycaena hippothoe)

16.   Cuivré de la Verge-d'or (Lycaena virgaureae)

17.   Azuré des Coronilles (Plebejus argyrognomon)

18.   Azuré de la Jarosse (Polyommatus amandus)

19.   Sablé du Sainfoin (Polyommatus damon)

20.   Azuré d'Eros (Polyommatus eros)

21.   Azuré d'Escher (Polyommatus escheri)

22.   Azuré de l'Esparcette (Polyommatus thersites)

23.   Azuré du Thym (Pseudophilotes baton)

24.   Thècla de l'Amarel (Satyrium acaciae)

25.   Thécla du Prunier (Satyrium pruni)

26.   Azuré des Orpins (Scolitantides orion)

27.   Cardinal (Argynnis pandora)

28.   Grand collier argenté (Boloria euphrosyne)

29.   Nacré de la Filipendule (Brenthis hecate)

30.   Nacré de la Sanguisorbe (Brenthis ino)

31.   Nymphale de l'Arbousier (Charaxes jasius)

32.   Hermite (Chazara briseis)

33.   Moiré frange-pie (Erebia euryale)

34.   Moiré variable (Erebia manto)

35.   Moiré des luzules (Erebia oeme)

36.   Moiré andorran (Erebia sthennyo)

37.   Chiffre (Fabriciana niobe)

38.   Petit Sylvandre (Hipparchia alcyone)

39.   Gorgone (Lasiommata petropolitana)

40.   Mélitée des Linaires (Melitaea deione)

41.   Mélitée noirâtre (Melitaea diamina)

42.   Mélitée de Fruhstorfer (Melitaea nevadensis)

43.   Morio (Nymphalis antiopa)

44.   Grande Coronide (Satyrus ferula)

 

posté par Mathieu Sannier
 
dimanche 23 juin 2019
avinews
Oiseaux
Un nouvel indicateur des effets du changement climatique grâce aux migrateurs

Depuis le 20 juin 2019, l'Observatoire National de la Biodiversité (ONB) et la LPO proposent un nouvel indicateur qui s'appuie sur le suivi de la migration à la Pointe de Grave.

Cet indicateur correspond à l'évolution moyenne des dates de passages printanières de 15 espèces d'oiseaux migrateurs à la Pointe de Grave (33) entre 1989 et 2017. La valeur de l'indicateur est négative, ce qui suggère une avancée dans les dates de passage des migrateurs transsahariens à la pointe de Grave. Ce décalage moyen atteint les -6 jours en 2017, avec des amplitudes qui diffèrent selon les espèces (+0,95 jour pour la Bondrée apivore à -14,7 jours pour le Busard des roseaux).

Vous pouvez consulter tous les détails de cet indicateur, ci-dessous. Il faut ici saluer tout l'intérêt des longues séries de données, et remercier toutes celles et ceux qui, depuis 30 ans s'impliquent sans compter, qu'ils soient salariés et bien sûr bénévoles.

posté par Laurent Couzi
 
lundi 17 juin 2019
tipnews
Oiseaux
Sortie du guide

En 2015, l’atlas de France métropolitaine s’attelait à décrire la situation des oiseaux à l’aube du 21e siècle dans notre pays. L’étape suivante consistait tout naturellement à passer de la description à la découverte des grands sites ornithologiques de France, qui prend désormais la forme d’un nouvel ouvrage de référence, « Observer les Oiseaux en France » (éditions Biotope) pour sa version française et « Where to Watch Birds in France » (édition britannique Pelagic Publishing) pour la version mondialisée (Europe et USA), co-rédigés par Jean-Yves Barnagaud, Nidal Issa et Sébastien Dalloyau, avec le concours de dizaines d'ornithologues de toutes les régions.

Cet ouvrage guide l'observateur débutant comme expert à travers 312 itinéraires, dont 16 en Aquitaine, à la découverte des sites emblématiques du patrimoine ornithologique français et de localités plus secrètes qui n'attendent que d'être prospectées. Associés à 466 cartes construites avec les dernières innovations des systèmes d'information géographique, les textes décrivent 1500 points d'observation répertoriés dans un fichier GPS téléchargeable sur le site de l'éditeur.

En sus d'informations pratiques détaillées, 50 espèces remarquables sont mises en valeur en fin d'ouvrage afin de faciliter leur recherche.

Cet ouvrage, nouvel indispensable de l'ornithologue de terrain en France, est disponible à la Boutique LPO.

 

JY Barnagaud

posté par Olivier Le Gall
 
lundi 20 mai 2019
avinews
Oiseaux
25 & 26 mai : week-end de comptage des oiseaux des jardins

Cette année encore, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) organisent un comptage national des oiseaux des jardins le dernier week-end de mai. Pour y contribuer, il suffit de consacrer 1 h de son week-end à l’observation des visiteurs ailés de son jardin.

Comment inventorier les oiseaux de son jardin ?

Pour prendre part à l’opération cette année, il vous suffit de choisir un lieu de comptage et d’y compter les oiseaux durant 1h, puis de transmettre vos observations directement sur le site internet du programme : www.oiseauxdesjardins.fr.

Comment faire ?

  • Choisir un jour de comptage, soit le samedi 25, soit le dimanche 26.
  • Trouver le lieu ! Idéalement un jardin, public ou privé, pas d’importance ! Il vous est aussi possible de participer si vous ne possédez qu’un balcon ou une cour.
  • Observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d'observation est libre, à vous de le choisir. Pour chaque espèce, ne dénombrez que l'effectif maximum d’oiseaux observé simultanément.
  • Saisir vos observations sur faune-aquitaine (ou sur le site de l'Observatoire). Si vous n'êtes pas encore inscrits, cela ne vous prendra que quelques petites minutes !

Tout le monde peut prendre part au comptage ! Pas besoin de matériel particulier : un papier, un crayon et un accès internet suffisent.

Plus d’informations

Si vous avez un problème relatif à l’utilisation du site, n’hésitez pas à consulter la FAQ ou le Guide détaillé d’aide à l’inscription et à la saisie de données, qui vous accompagnera pas à pas dans la résolution de vos problèmes.

Si besoin, l’équipe de l’Observatoire est à la disposition des participants pour les aider à identifier un oiseau inconnu. Il suffit d’envoyer une photo de « l’oiseau non identifié » à cette adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr. Pour toute autre demande, vous pouvez également utiliser cette adresse pour contacter l’équipe de l’Observatoire.

Pour information, lors du dernier comptage de ce genre qui s’est tenu en janvier 2019, ce sont plus de 10 600 jardins qui se sont mobilisés (tous les détails département par département ici : Bilan du comptage de janvier 2019). Record à battre !

Opération réalisée par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle dans le cadre des programmes VigieNature avec le soutien de Cemex, Blue Green, Cidou Bio, Ceetrus et Crédit Mutuel.

Plus d’infos sur le site de l’Observatoire : www.oiseauxdesjardins.fr

posté par Mathieu Sannier
 
mardi 30 avril 2019
technews
Papillons de nuit
Camps de prospection 2019, c'est parti!

Dans le cadre des atlas en cours, portés par la CEN en partenariat avec la LPO, nous vous proposons cette année encore une série de camps de prospection, à la journée ou tout le week-end.

Au programme: les Zygènes et les Odonates!

Retrouvez toutes les dates et les contacts sur le programme des camps de prospection

posté par Mathieu Sannier
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 787

www.faune-aquitaine.org est un site participatif proposé par la LPO-Aquitaine (433 chemin de Leysotte, F-33140 Villenave d'Ornon, 44°47'11"N 0°34'46"W) Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019